La combinaison de l’image satellitaire avec les données citoyennes pour la mesure de l’îlot de chaleur urbain

La combinaison de l’image satellitaire avec les données citoyennes pour la mesure de l’îlot de chaleur urbain

Florent Renard Lucille Alonso 

UMR 5600 CNRS Environnement Ville Société Université Jean Moulin Lyon 3

Corresponding Author Email: 
florent.renard@univ-lyon3.fr
Page: 
105-111
|
DOI: 
https://doi.org/10.3166/ISI.22.5.105-111
Received: 
|
Accepted: 
|
Published: 
31 October 2017
| Citation
Abstract: 

RÉSUMÉ. La métropole de Lyon connaît une hausse continue des températures depuis le début du 20e siècle, de même qu’une augmentation du nombre de jours de canicule, posant un problème majeur d’inconfort qui est exacerbé en ville par le phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU). Cela se répercute par un risque d’hyperthermie pouvant fortement impacter la santé. La caractérisation des ICU est une nécessité pour les gestionnaires et les élus locaux. L’objectif de cette étude est de procéder à une cartographie thermique de la ville en croisant des données satellitaires aux données citoyennes. L’atout majeur des mesures participatives est de constituer une vaste base de données qui serait impossible à obtenir en passant par des méthodes de mesure traditionnelles. Les résultats permettent ainsi de mieux appréhender la répartition de la chaleur en ville, ce qui pourra servir d’entrées fiables aux modélisations microclimatiques urbaines.

ABSTRACT. The Metropole of Lyon has experienced a continuous rise in temperatures since the beginning of the 20th century, as well as an increase in the number of days of heat wave, posing a major problem of discomfort which is exacerbated in the city by the phenomenon of heat island (ICU). This is reflected in a risk of hyperthermia that can have a significant impact on health. Characterization of ICUs is a necessity for managers and local elected officials. The objective of this study is to carry out a thermal mapping of the city by crossing satellite data with citizens’ data. The major asset of participatory mesures is to build a large database that would be impossible to obtain through traditional measurement methods. The results allow us to better understand the distribution of heat in the city that could be used as reliable inputs to model the urban microclimate.

Keywords: 

MOTS-CLÉS : îlot de chaleur urbain, imagerie satellitaire, Landsat, mesures participatives, températures.

KEYWORDS: urban heat island, satellite imagery, Landsat, participatory measurement, temperatures.

1. L’augmentation du risque de forte chaleur sur l’agglomération lyonnaise et le manque de mesures denses
2. Une solution possible : le recours aux mesures satellitaires couplées aux données citoyennes
3. Premiers résultats : des disparités thermiques considérables
4. Conclusion : des résultats encourageants à confirmer
Remerciements

Ce travail a été réalisé grâce au soutien financier du LABEX IMU (ANR-10-LABX-0088) de l'Université de Lyon, dans le cadre du programme « Investissements d’Avenir » (ANR-11-IDEX-0007) géré par l’Agence nationale de la Recherche (ANR) et par le CNRS et les Projets Exploratoires Premier soutien (PEPS) interdisciplinaires « Risques et environnement » 2016. Les auteurs remercient Météo-France, l’association Infoclimat et l’USGS pour la fourniture des données climatiques et satellitaires ainsi que les relecteurs pour leurs remarques constructives.

  References

Arnaud M. et Emery X. (2000). Estimation et interpolation spatiale, Hermes Science Publications, Paris.

Cohn J.P. (2008). Citizen science: can volunteers do real research? Bioscience, 58, p. 192-197

Diallo-Dudek J. (2015). Land Surface Temperature in the urban area of Lyon metropolis: a comparative study of remote sensing data and MesoNH model simulation. Actes du colloque « Joint Urban Remote Sensing Event », Lausanne, 30 mars-1er avril.

Jouzel J., Ouzeau G., Deque M., Jouini M., Planton S., Vautard R. (2014). Le climat de la France au XXIe siècle. Vol. 4. Scénarios régionalisés : édition 2014 pour la métropole et les régions d’outre-mer, 64 p.

Silvertown J. (2009). A new dawn for citizen science. Trends in Ecology and Evolution, vol. 24, n° 9, p. 467-471

Soto D., Renard F. (2015). Premières réflexions sur la préfiguration d’un observatoire lyonnais du climat. Colloque INFORSID 2015, Biarritz, p. 7-18

Walawender, J.P., Szymanowski, M., Hajto, M.J., Bokwa, A. (2014). Land Surface Temperature Patterns in the Urban Agglomeration of Krakow (Poland) Derived from Landsat-7/ETM+ Data. Pure Appl. Geophys., 171, p. 913-940

Zhang, X., Hu, Y., Jia, G., Hou, M., Fan, Y., Sun, Z., Zhu, Y. (2017). Land surface temperature shaped by urban fractions in megacity region. Theor Appl Climatol, 127, p. 965-975